Apprendre à bien gérer ses émotions

de | 3 mars 2015

Colérique, émotif, stressé, anxieux… nos traits de caractère nous définissent. Ils génèrent des émotions qui peuvent être plus ou moins contraignantes, que ce soit dans la sphère privée ou professionnelle. Apprendre à les gérer, c’est contrôler son image tout comme son rapport au monde.

La plupart des gens tentent vainement de contrôler leurs émotions en les refoulant. Cette attitude est bien sûr perdue d’avance. Qui n’a pas soudain été envahi par une colère montante contre laquelle rien ne semblait pouvoir s’opposer et se laisser emporter dans un flot de réactions plus ou moins violentes.

Quel résultat avons nous obtenu alors ? Toujours un constat de négativité. L’habitude est de refouler tout ce qui n’est pas en rapport avec l’image que nous nous efforçons de donner de nous-mêmes, seulement c’est sans compter avec la force et la dynamique de notre inconscient qui tôt ou tard, sous une forme ou une autre se manifestera. Nos réactions sont directement reliées à notre histoire, qui, si nous ne l’avons pas complètement acceptée, se recrée à chaque événement en rapport avec notre vécu personnel

Emotions=guides et indications

Les émotions sont parfois des guides, et donnent des indications, dans nos jugements, dans nos prises de décision. Mais le moteur doit toujours être la raison. Gérer ses émotions, c’est donc les contrôler plutôt que de se laisser contrôler par elles. Accepter le ressenti

Votre moi profond dans ses faiblesses et ses craintes ne regarde que vous, le laisser devenir visible à la face de votre monde professionnel vous rendrait beaucoup plus vulnérable.

Identifier et contrôler ses émotions

Quel type de situation nous rend si esclave de nos émotions : le contexte de compétition ? Les rapports aux collègues ? Les problèmes de la vie privée ? Cherchez là où vous sentez le plus envahi et mettez en place une stratégie.

Identifier ses émotions, c’est les maîtriser de manière efficace. Vous pourrez mieux comprendre vos collaborateurs, ceux qui travaillent pour vous, puisque le relationnel ne sera plus encombré par vos jugements erronés.

Les émotions sont souvent une paire de lunettes qui déforme le monde qui nous entoure.

Fonctionner avec le cœur, c’est aussi fonctionner sans objectivité. Un ressenti ne peut jamais être totalement objectif, il est toujours envahi par la représentation que nous avons de nous-mêmes et des autres.

Conclusion.

Prendre conscience de ses émotions, c’est donc avoir une distance avec le ressenti et la situation qui se déroule.

C’est prendre conscience de ce qui est à formuler ou non. Et dans le doute mieux vaux retarder toute réaction. Mieux vaut agir à froid qu’à chaud.

Gérer ses émotions, c’est apprendre à la gérer en toutes circonstances. Gérer ses émotions au travail, gérer ses émotions trop émotive, gérer ses émotions amoureuses, c’est aussi apprendre à gérer ses émotions négatives.